L' art de voler / Antonio Altarriba

Livre

Altarriba, Antonio | Kim

Edité par Denoël Graphic. Paris - impr. 2011

A. Altarriba s'est inspiré des carnets de son grand-père. Né près de Saragosse dans une famille de paysans espagnols au début du XXe siècle, il part pour la ville et connaît le chômage et la misère, puis s'exile en France juste avant la Seconde Guerre mondiale. Il revient en Espagne après la guerre, sous Franco. L'histoire de l'Espagne et de l'Europe du XXe siècle est ici retracée.

Vérification des exemplaires disponibles ...

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...

Suggestions

Du même auteur

L' aile brisée / Antonio Altarriba, Kim | Altarriba, Antonio

L' aile brisée / Antonio Altarriba, Kim

Livre | Altarriba, Antonio | Denoël. Paris , impr. 2016

Second volet du diptyque familial dans lequel l'auteur retrace la vie de sa mère. Petra grandit marquée par l'absence de sa mère, morte en lui donnant naissance, et la dévotion qu'elle voue à son père...


Moi, assassin / Antonio Altarriba & Keko | Altarriba, Antonio

Moi, assassin / Antonio Altarriba & Keko

Livre | Altarriba, Antonio | Denoël. Paris , impr. 2014

Enrique R. Ramirez, 53 ans, est à l'apogée de sa carrière de professeur d'histoire de l'art à l'Université du Pays basque. Sujet aux rivalités académiques, il est proche d'une promotion. Parallèlement...


Moi, fou / Antonio Altarriba & Keko | Altarriba, Antonio (1952-....)

Moi, fou / Antonio Altarriba & Keko

Livre | Altarriba, Antonio | Denoël Graphic. Paris , DL 2018

Angel Molinos est un écrivain raté. Travaillant pour l'observatoire des troubles mentaux, affilié aux laboratoires Pfizin de Houston, il lui est demandé de créer de nouvelles maladies afin de permettr...


Chargement des enrichissements...

Avis

Avis des lecteurs

  • À consommer sans modération 5/5

    Voici la vie d’un homme qui se déroule sous le dessin de Kim et surtout sous la plume d’Altarriba, puisque c’est celle à peine romancée de son père : elle débute dans le semi esclavage d’un paysan de l’Espagne des années 20, se poursuit dans la lutte contre le franquisme, ballotte dans la peau d’un réfugié et maquisard en France, s'égare dans celle d’un trafiquant marseillais et finit dans un hospice… Cette œuvre en noir et blanc où se confrontent tout du long idéalisme et désillusions est d’une grande puissance évocatrice, tant historique que sociétale et psychologique. Ainsi que l’écrit Altarriba dans la postface, « le recours à l’image procure une grande capacité de représentation, au sens étymologique de "rendre présent" ». Une réussite.

    Zéphyr - Le 31 août 2022 à 09:13